L’auto-évaluation est un processus offrant un cadre au sein duquel l’école peut développer et mesurer l’efficacité de son système de management. Son intérêt est essentiel pour la dynamique d’évolution préconisée par la direction de l’école. Elle s’appuie sur le Référentiel National de l’Assurance Qualité dans l’Enseignement Supérieur (RNAQES) comme base de travail. Ce dernier est un document qui indique, pour l’institution, les objectifs qu’elle s’efforcera d’atteindre ou du moins à s’en rapprocher. De ce fait, l’auto-évaluation consiste à comparer les références du RNAQES aux pratiques effectives de l’école.

Autoévaluer un établissement nécessite la mise en place d’un processus qui permettra d’atteindre, d’une manière organisée, l’objectif visé. Le processus se résume aux étapes suivantes :

  1. Décision de lancer une auto-évaluation
  2. Mise en place d’un comité d’auto-évaluation
  3. Information-formation des membres du comité
  4. Délimitation du périmètre de l’auto-évaluation 
  5. Travaux préparatoires
  6. Réalisation de l’auto-évaluation
  7. Elaboration du rapport de l’auto-évaluation